Hossein Salami, commandant adjoint du CGRI, a déclaré dans un discours diffusé sur la Première chaîne iranienne, le 30 décembre 2018, que l’influence de l’Iran et celle du Guide suprême Khamenei ont « réussi à sauver d’importantes parties du monde musulman du contrôle politique des superpuissances et à allumer les torches éclairantes du djihad dans ces pays ».

Il a ajouté que l’Iran a pu faire pencher l’équilibre des forces en sa faveur, et qu’il n’était plus possible pour les États-Unis et leurs alliés de lancer une opération militaire contre lui, car il est devenu suffisamment puissant pour décourager toute invasion par voie terrestre, aérienne ou maritime.

Salami a prononcé son discours lors d’une Journée de réflexion, décrétée par le gouvernement iranien pour célébrer la fin des manifestations anti-gouvernementales de 2017. Extraits : [1]

Hossein Salami : Aujourd’hui, notre influence régionale s’est étendue à d’importantes parties de la planète Terre. […]

L’influence des pensées brillantes [de Khamenei], le Guide de cette grande révolution, a réussi à sauver d’importantes parties du monde musulman du contrôle politique des superpuissances et à allumer les torches éclairantes du djihad dans ces pays. Aujourd’hui, nous avons fait pencher l’équilibre des forces entre nous et nos ennemis en notre faveur. L’option militaire [d’une intervention contre l’Iran] n’est plus une notion dominante dans le discours politique de notre ennemi. L’option militaire est nulle et non avenue. Elle est impossible, car l’Iran a acquis assez de pouvoir pour barrer la route par voie terrestre, aérienne et maritime à toute force d’invasion, y compris l’Amérique criminelle et ses alliés.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV

[1] Clip #6981