Voir les extraits-vidéo originaux sous-titrés en anglais sur MEMRI TV

Asaad Al-Sahmani, professeur de théologie à l’Université Imam Al-Ouzai du Liban, a condamné la « Maison de la famille abrahamique », projet d’Abou Dabi qui entend créer un espace de prière interreligieux pour musulmans, juifs et chrétiens. Ancien professeur de philosophie à l’Université de Beirut, Al-Sahmani a déclaré, dans une interview diffusée sur Mayadeen TV (Liban) le 29 janvier 2021, que ce projet finirait dans les poubelles de l’histoire. Il a ajouté que le dialogue interreligieux était incompatible tant avec le christianisme qu’avec l’islam, du fait que le Nouveau Testament désignait les Israélites comme les descendants des vipères et que le Coran indiquait qu’Allah avait transformé les juifs en singes et en porcs. Le professeur Al-Sahmarani a précisé qu’à l’issue de la guerre froide, les Américains avaient entamé une « guerre douce » au moyen du dialogue interreligieux pour créer un Nouvel ordre mondial, et que les personnes à l’origine du projet de la Maison abrahamique entendaient détruire le christianisme et l’islam. Le professeur Al-Sahmarani a également critiqué le président Joe Biden pour avoir, bien que catholique, marié ses fils à des femmes juives, ce qui signifiait que ses petits-enfants seraient juifs. Il a relevé que sa vice-présidente était juive, selon lui, et que sa ministre des Transports était « l’épouse d’un autre homme ».

Verbatim :

Professeur As’ad Al-Sahmarani : A ceux qui ont proposé le projet de la Maison de la famille abrahamique, nous disons : « Sadat vous a devancés et ce projet a été enterré avec lui ». Vous terminerez en enfer dans le monde futur, et dans ce monde-ci, vous terminerez dans les poubelles de l’histoire, parce que ce projet est en contradiction avec le christianisme. Le Nouveau Testament décrit les sionistes et les Israélites comme des « descendants de vipères » et de serpents. Et dans le Coran 5:66 [sic], il est dit qu’Allah les a transformés en singes et en porcs. Ce qu’ils font maintenant n’est rien d’autre qu’une guerre douce [qui a pris la suite] de la guerre froide et qui s’est achevée au début des années 1990.

Interviewer : En utilisant des symboles religieux.

Al-Sahmarani : Les Américains ont promu [des idées telles] que « le Nouvel ordre mondial » et la « globalisation » et la notion très mauvaise de « dialogue interreligieux ». […]

Ceux qui sont à l’origine de cette Maison abrahamique ou du projet de religion abrahamique veulent supprimer le christianisme et l’islam. Qu’a-t-il été dit au sujet de ce projet à Abou Dabi ? Il inclut une synagogue, une église, une mosquée et un centre culturel. Un centre culturel pour qui ? C’est comme s’il neutralisait les trois premiers [lieux de culte], dans l’objectif de les remplacer par un centre culturel pour une nouvelle identité. […]

Un projet comme celui de la Maison de la famille abrahamique ne peut pas exister. Nous enterrerons cet [acte de] guerre douce tout comme nous avons enterré [le concept] de globalisation.

Interviewer : Avec l’aide de la force et de la puissance d’Allah. […]

Al-Sahmarani : Fraternité avec qui ? Avec ceux qu’Allah a désignés comme des singes et des porcs ? Fraternité avec ces [juifs] au sujet desquels le Coran dit : « A chaque fois qu’ils ont allumé le feu de la guerre, Allah l’a éteint. Ils sèment la dépravation sur toute la terre et Allah n’aime pas les dépravés ». Fraternité avec qui exactement ? […]

Expliquez-moi, Joe Biden le catholique : comment avez-vous pu marier vos trois fils à des femmes juives ? Nous savons que dans le judaïsme, la religion de la mère détermine celle de ses enfants.

Interviewer : Exact.

Al-Sahmarani : Donc vos petits-enfants sont juifs, votre vice-présidente est juive [sic], et votre ministre des Transports est la femme d’un autre homme. Qu’avez-vous fait ?