Voir le clip de MEMRI TV

Source : Yarmouk TV (Jordanie)

Le professeur jordanien Ahmad Nofal a déclaré, dans son émission hebdomadaire diffusée le 17 juillet 2020 sur la chaîne des Frères musulmans jordaniens Yarmouk TV, que Mustafa Kemal Atatürk, qui avait fait de la mosquée Sainte-Sophie un musée, était, en fait, un Juif grec Dönme.[1] Plus loin dans l’émission, Nofal a précisé que lorsque les Arabes libéreront la Palestine, ils déracineront les synagogues et les Juifs et les jetteront à la mer.

Ahmad Nofal : [Hagia Sophia] a été une moquée pendant 500 ans, jusqu’à ce que le collaborateur [Atatürk] la transforme en musée. Mustafa Kemal Ataturk était un Juif Dönme de Grèce. Il n’était même pas turc. C’était un Grec qui vivait dans le quartier juif d’Istanbul. […]

Si nous libérons la Palestine demain, laisserons les synagogues juives en l’état ? Non ! Nous les déracinerons, de même que leur peuple, et les jetterons à la mer. Si Allah le veut, ce sera bientôt.

Voir le clip sur MEMRI TV

[1] Les Dönme sont des Juifs devenus musulmans  au XVIIème siècle sous l’empire ottoman, tout en conservant leur foi en secret. Bien que pratiquant extérieurement l’islam, ils conservaient certaines coutumes juives.