L’animateur TV jordanien Omar Ayasra a déclaré, dans une émission diffusée le 27 janvier 2020 sur la chaîne Yarmouk (Jordanie), que l’Holocauste était une histoire utilisée à des fins politiques par Israël pour extorquer l’Occident en gagnant sa compassion et son soutien. Il a critiqué le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale pour s’être rendu à Auschwitz, affirmant qu’il jouait le jeu d’Israël. Extraits :

Omar Ayasra : L’Holocauste n’est pas l’histoire d’un massacre, de [crimes contre] l’humanité ou de tout ce qu’on raconte. [Ce n’est pas une histoire] d’antisémitisme. C’est [une histoire] d’investissements utilisés par cette entité spoliatrice pour son propre avancement, lui permettre de se poser en victime, gagner la compassion et le soutien de l’Occident, extorquer l’Occident, rappeler aux Occidentaux leur histoire… Ils utilisent [l’Holocauste] à des fins politiques. Lorsque le secrétaire-général de la Ligue islamique mondiale, qui me représente moi ainsi que l’ensemble du monde musulman, va prier [à Auschwitz], il ajoute en quelque sorte son nom à la liste des attentes sionistes concernant l’histoire de la création [d’Israël]. […]

Aujourd’hui, vous soutenez le projet de l’Holocauste, qui contribue, sur le plan politique, à la survie d’Israël.

Voir les extraits vidéo sur MEMRI TV