Voir les extraits vidéo sous-titrés en anglais sur MEMRI TV

Le journaliste et présentateur TV Zaki Alilat a déclaré que la France avait été l’ennemie de l’Algérie par le passé et l’était restée, lors d’un débat sur les relations entre la France et l’Algérie diffusé sur El Hayat TV (Algérie) le 29 janvier 2021. Alilat a affirmé que même si la France présentait ses excuses à l’Algérie et vendait le Musée du Louvre, la Tour Eiffel, ses usines et toute son économie « entièrement fabriquées par des mains algériennes », elle ne serait toujours pas en mesure d’indemniser les Algériens pour les millions de morts, la dissémination de l’ignorance en Algérie et « l’extermination » de plusieurs générations. Il a prédit que la France ne présenterait pas ses excuses et précisé que l’Algérie n’avait que faire des excuses de la France. Il a considéré que la réhabilitation de l’image de l’Algérie passait par la rupture du cordon ombilical qui la liait au « colonialisme le plus horrible que l’humanité ait connu. » Selon lui, l’Algérie doit être fière et ne doit pas accéder aux demandes de l’ambassadeur de France.

Le professeur de sociologie algérien Ahmed Rouadjia, également sur le plateau, lui a répondu que l’Algérie ne pouvait rien sans la France et que la France ne pouvait rien sans l’Algérie. Il a rappelé que les Algériens se pressaient pour demander des visas d’entrée en France depuis 60 ans. Il a précisé qu’il aimait la France, son peuple, sa langue et sa culture, mais qu’il haïssait le colonialisme, l’hégémonie, le mépris, l’arrogance et la violence de la France.